A-zilla la ptérodactyle

A-zilla et son deltaplane propulsé.

12966631_1033040083446338_660901639_n.png.jpeg

Collège « André Saint Paul » du Mas d’Azil (09) / « L’envol d’A-Zilla »

Le travail nîmois a inspiré le lancement et l’écriture d’un deuxième récit parallèle, conduit dans l’Académie de Toulouse auprès du collège « André Saint Paul », partenaire du projet « Fusion et Métamorphoses », situé en Ariège, en zone rurale.

Etablissement numérique préfigurateur du dispositif « collèges connectés », le collège ariégeois « André Saint Paul » a imaginé les aventures d’un second protagoniste incarnant l’Académie de Toulouse, une créature volante s’inspirant d’un ptérodactyle nommée « A-Zilla » et mettant à l’honneur, de façon ludique le patrimoine préhistorique ariégeois, propre à la localité du mas d’Azil, où sied l’établissement, célèbre pour sa grotte.

A l’initiative du chef d’établissement, une enseignante en sciences-physiques a constitué un groupe d’élèves issus de classes de 5° et a élaboré, en collaboration avec l’équipe de l’association Ecdc un scénario mettant en valeur les aspects historiques du département et le patrimoine industriel caractéristique de son chef lieu régional, Toulouse, l’aéronautique.

Ensuite, le processus de conception de décors et d’assets graphiques, tel qu’initié par l’équipe nîmoise a été repris, à l’initiative d’un enseignant de technologie du collège « Les Violettes » d’Aucamville, en périphérie toulousaine, au point de convaincre son chef d’établissement et ses collègues de poursuivre l’initiative créative du collège ariégeois du Mas d’Azil, au sein de pas moins de 7 classes de 3ème, soit près de 200 élèves, activant un processus de fusion positive, génératrice d’autant de métamorphoses.

S’appuyant sur une association toulousaine de conservation et de restauration du patrimoine aéronautique, « Ailes Anciennes », des prises de vues mêlant images réelles et incrustation d’avatar en 3D va venir illustrer le périple imaginaire d’ « A-Zilla » le personnage imaginé par les élèves de l’académie de Toulouse, pour mieux rallier Montpellier, berceau du label « French tech ».

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s